L'exigence de la qualité : un engagement constant

 

Les Gillardeau sont élevées pendant quatre ans selon des règles strictes transmises depuis quatre générations.
Neuf mois après leur naissance et un séjour sur des collecteurs dans des parcs de captage, elles sont placées en poches et immergées pendant plus de trois ans dans des eaux profondes, riches en phyto-planctons qui constituent la base même de leur nourriture. Leur densité est volontairement faible afin que chacune puisse se nourrir abondamment et ait ainsi la place nécessaire à sa croissance.
Durant ces trois ans d'élevage, les équipes de la Maison Gillardeau prodiguent à  leurs huîtres des soins attentifs : nettoyage, retournement des poches, élimination des coquillages parasites, changement de parcs pour leur assurer leur développement… Quelque 60 manipulations seront nécessaires.
Puis vient l'étape ultime : l'affinage,  le passage des huîtres en claires qui dure deux mois. La Maison Gillardeau est réputée pour son affinage, sachant que la répartition des huîtres au mètre carré détermine la qualité premium que la Maison s'impose.
Une fois pêchées, les Gillardeau  sont rigoureusement triées, nettoyées, puis conditionnées. Elles sont alors prêtes à être dégustées. Et notre plaisir commence.

Les Gillardeau sont élevées pendant quatre ans selon des règles strictes transmises depuis quatre générations. Neuf mois après leur naissance et un séjour sur des collecteurs dans des parcs de captage, elles sont placées en poches et immergées pendant plus de trois ans dans des eaux profondes, riches en phyto-planctons qui constituent la base même de leur nourriture. Leur densité est volontairement faible afin que chacune puisse se nourrir abondamment et ait ainsi la place nécessaire à sa croissance.

Durant ces trois ans d'élevage, les équipes de la Maison Gillardeau prodiguent à leurs huîtres des soins attentifs : nettoyage, retournement des poches, élimination des coquillages parasites, changement de parcs pour leur assurer leur développement… Quelque 60 manipulations seront nécessaires.


Un océan infini de saveurs

Une Gillardeau se déguste d'abord du regard. Pour tout connaisseur, la chair généreuse de la Gillardeau se perçoit en effet d'emblée. Cette chair voluptueuse et ferme, presque croquante, envahit le palais, créant une sorte d'enchantement gustatif tout à la fois minéral et végétal, prolongées par un crescendo de saveurs délicatement sucrées où prédomine des arômes subtils et raffinés. Sa longueur en bouche, sa chair charnue, sa grande finesse aromatique et sa saveur persistante signent ainsi l'identité gustative de la Gillardeau. Elle sera aussi la source d’inspiration de nombreuses recettes.